Australie: les clandestins seront interdits de séjour à vie

Le gouvernement australien, à l’instar du gouvernement hongrois et d’autres, démontre que l’arrêt de l’invasion migratoire est possible. Il suffit de le vouloir.

L’Australie fait surtout face à une immigration indienne ou chinoise, mais les quelques centaines de milliers de musulmans qu’elle a accueilli se sont immédiatement montrés les plus violents

L’Edit de Mantes : plongée romanesque dans une France islamisée et sécessioniste

On ne s’ennuie pas en lisant ce roman – dont on peut reprocher toutefois une certaine longueur . Il ne s’agit pas du polar du siècle, mais on appréciera certaines références historiques, certaines critiques également de notre société actuelle.

L’Edit de Mantes n’a pas la prétention d’être un ouvrage politique. On se contentera de le lire pour ce qu’il est : un polar à la fois divertissant et politiquement incorrect, sans aller toucher le haut des cimes de la littérature.

Croire Ou Ne Pas Croire… Telle Est La Question…

Dieu, nous répète-t-on, a créé l’homme à son image… mais il nous est également avoué souvent sottovoce que l’homme, dans les récits de ses œuvres, a souvent mis la main à la pâte à papier… et il nous est, de surcroît, défendu de l’illustrer… peut-être par crainte de le mal représenter ou pas assez… si les Chrétiens n’ont qu’un mot pour leur Dieu et prétendent qu’il exprime toute son essence… les Musulmans en ont tant… tant il échappe à tout qualificatif qui ne saurait s’approcher de sa perfection… et les Juifs eux préfèrent ne pas le nommer… pour les mêmes raisons…

Je suis allé à la rencontre des Français

Doit-on ainsi se féliciter qu’un dirigeant politique revendique « aller à la rencontre des Français » ? Je ne le crois pas. Une telle formule est même révélatrice d’un profond cynisme. Elle revient à admettre qu’il existe deux ensembles distincts et non inclusifs : la classe politique d’une part, et le peuple français d’autre part. De sorte que ceux qui appartiennent au premier ensemble ont parfois envie (ou besoin) de visiter le second ensemble pour le comprendre. Un peu comme s’ils allaient au zoo…

l’un des fondateurs de l’euro reconnaît une erreur historique…

« Un jour ou l’autre, ce château de cartes va s’effondrer », a tranché cet économiste allemand ancien membre du comité exécutif de la BCE et conseiller de Goldman Sachs. Pour lui, l’euro a été trahi par les dirigeants politiques. Il déplore que l’expérience ait été pervertie dès son origine et ait dégénéré dans un fiscalisme débridé qui, une fois de plus, provoque de graves pathologies, écrit Ambrose Evans-Pritchard dans le Daily Telegraph.

Ségolène Royal, la “princesse” du Poitou-Charentes

On connaît la Ségolène Royal « nationale », celle qui appelle à « d’autres victoires » un soir de défaite à la présidentielle, celle qui vante les « Désirs d’avenir », celle qui vise le perchoir de l’Assemblée nationale avant d’être élue députée. On connaît un peu moins l’élue régionale du Poitou-Charentes. La vie de Ségolène Royal dans sa circonscription de Melle, puis à Poitiers, siège de la région, est pourtant tout aussi mouvementée. Son ascension ne fut pas vraiment un chemin de roses.

Le mot de la semaine : Un naufrage pour François Hollande

Un naufrage pour la fonction présidentielle, pour la gauche (qu’on plaindrait presque), pour l’homme, pour l’histoire, pour notre pays. François Hollande, y apprend-on, est obsédé par ce que retiendra la postérité de son quinquennat : on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même ! Le livre de Buisson apparait presque inoffensif pour Sarkozy par rapport au spectacle de la fonction suprême que Hollande n’a jamais assumée.